top of page

Cancer du sein & radiothérapie : Métamorphosée en coupeur de feu, je m'évite brûlures et douleurs et accompagne aujourd'hui d'autres femmes dans cette traversée

Dernière mise à jour : 7 avr.

Thérapeute holistique (Hypnose, soins énergétiques, Neuro nutrition), j'ai toujours cru au potentiel extraordinaire de l'humain (corps & Esprit).


Cet épisode de ma vie avec le cancer du sein en 2023, que j'évoque ci-dessous, ses traitements lourds, la façon dont je me suis épargnée brûlures & douleurs en devenant moi même, coupeur de feu "revisité" durant la radiothérapie, a été pour moi ma métamorphose.


Aujourd'hui, de mon expérience sont nés les accompagnements que je propose, en cabinet ou à distance, aux femmes qui souhaitent comme moi, rendre, cette traversée chaotique, plus "confortable", avec des techniques naturelles dont je me suis servies, telles l'hypnose, Soin énergétique et le magnétisme pour la séance "coupeur de feu" revisitée à ma façon et surtout avec le coeur.






Opérée d'un carcinome infiltrant de grade 3, le 14 Mars 2023,


Tout s’est déclenché, pour moi, en mode "SOS" dans mon esprit, durant le RDV avec le radiothérapeute, le 7 Août 2023 à 14h30.

Le protocole des séances annoncé par le radiothérapeute du Centre Henri Becquerel me prévoyait 33 séances de "rayons", soit 1 séance du lundi au vendredi, durant 6 semaines 1/2 soit jusqu'au 22 Septembre 2023.

Répit le week-end !!


Le déclencheur ? Ce tableau noir qui m'était dressé concernant les effets secondaires dont à priori je n'allais pas être épargnée puisque je faisais partie, selon le radiothérapeute, des femmes à hauts niveaux de risques d’effets secondaires, avec brûlures, douleurs, etc….et qu’il me fallait m’orienter très rapidement vers le service des soins combien même les séances n'étaient pas commencées, c'est vous dire !

Cela ne me rassurait pas du tout, sachant que je cloque déjà au bout de 15 mn au soleil !

Ce que j'entendais faisait peur et je me souviens avoir répondu fermement,

"et si je n’ai pas envie de vivre tout cela et que je fais en sorte que cela ne m’arrive pas ? ».

Le regard du radiothérapeute en disait long, un peu comme si j'entendais "ma pauvre, si tu savais, j'en vois tous les jours et "....puis il me dit

« Cela est inévitable, et vous avez 33 séances de radiothérapie ».

Déterminée à ne pas vivre cela, je lui ai de nouveau répondu :

« Non je ne veux pas que cela se passe comme ça et je vais me créer un soin énergétique spécifique pour m'en soulager voire plus ».

Alors j'ai décidé de m'accompagner moi même, en créant une séance de soin énergétique spécifique à la radiothérapie et ses effets, en combinant celle du coupeur de feu avec une touche secrète à moi.


Il me restait 1 semaine avant le début de la radiothérapie pour la créer, ce que j'ai fait.

Durant les 33 séances j'ai pratiqué sur moi ma séance de 20 mn AVANT et APRES la radiothérapie.

Je rougissais un peu plus à chaque séance mais ne ressentais aucune douleur, aucune brûlure.

Je m'émerveillais chaque jour et espérais du fond du coeur que cela soit comme cela jusqu'au bout voire au delà.

Toutes les fins de semaines, un point était fait avec un interne. Voici la 30ème séance avec le point réalisé avec le radiothérapeute, que j'attendais avec impatience.

Il m'accueille, avec une assistante je pense. Me demande de mes nouvelles puis vient le moment ou je lui rappelle mon intention du début, celle de ne pas vouloir vivre ce qu'il m'annonçait comme inévitable.....

Je lui dis également, qu'énergéticienne, j'ai crée ma séance afin de m'éviter ces brûlures et douleurs et autres.....puis ai rajouté :

"je ne vous demande pas de croire ou ne pas croire à mes soins énergétiques, mais juste de constater le résultat".

Il m'ausculte et me dit

"ah oui, vous êtes à point" avec un sourire.

Oui j'étais comme une écrevisse, très rouge mais rien d'autre.


Alors, j'ai pris ce qui suit comme un "mais comment est-ce possible !"

Il s'est assis, a pris le téléphone et appela la responsable des soins, qui entra pour m'ausculter à son tour. Elle lui a confirmé qu'elle ne m'avait jamais vue aux soins et m'a dit "je ne sais pas comment vous avez fait mais franchement la peau est nickel, vous êtes rouge mais c'est tout, encore bravo car il reste 3 séances et cela ne vous abîmera pas plus qu'aujourd'hui.

Mettez un peu de biafine pour hydrater et c'est tout!"

Il y avait là, un étonnement général.


J'ai regardé le radiothérapeute et lui ai dit :

"Je vous avais dit que je ne voulais pas vivre ces effets secondaires, ma détermination et mes soins énergétiques m'ont permis de n'avoir aucune douleur ni brûlure, et je suis fière de m'être accompagnée".

J'ai rajouté avec un sourire : "Vous voyez, l'humain a un potentiel bien plus incroyable que vous ne le pensez "


Je sais que les soins réalisés, pour moi, et par moi, et les résultats obtenus étaient incroyables et pourtant bien réels puisque vécus par moi et constatés par l'équipe médicale.


Mais au delà de cette réalité incroyable, constatée par d'autres femmes faisant appel à un coupeur de feu lors de radiothérapie, il reste toujours, médicalement parlant, cette remise en question sur ces résultats de "soins non conventionnels" prodigués car non vérifiables scientifiquement.


Les soins que je pratique à mon cabinet, ne se substituent pas à la médecine conventionnelle. Ils restent complémentaires et surtout permettent d'apporter une source de bien-être, dans un moment ou nous en avons le plus besoin, comme ici, durant les traitements lourds liés au cancer du sein.


Tout ne peut être vérifiable scientifiquement, il restera toujours des interrogations sur toutes ces choses que l'humain ne maîtrise pas car bien au delà de tout.


J'ai cru en moi, en mes capacités que j'ai mobilisées dans cette épreuve, et j'ai relevé ce SACRE DEFI pour moi !


Maintenant j'accompagne d'autres femmes à réaliser cela pour elles.

Logo du ruban rose lutte contre le cancer du sein






Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page